SOPHIE HERFORT : « Marie Antoinette : une vie secrète » City Editions ( Interview)

16 mai 1770. Louis XVI et Marie-Antoinette, tout juste mariés, se retirent pour leur nuit de noces. Mais le roi, qui a trop mangé et ne s’intéresse pas à la bagatelle, s’endort aussitôt, sans que le mariage soit consommé. Il faudra attendre huit ans pour qu’enfin, la reine donne naissance à un premier enfant… D’une plume flamboyante, ce livre nous fait entrer dans l’intimité de Marie-Antoinette. Preuves historiques à l’appui, il révèle d’ailleurs que le premier enfant royal n’est pas de Louis XVI, mais du comte d’Artois, le frère du roi. Au cœur d’un Versailles en pleine effervescence libertine, de bals masqués en parties fines, on découvre une reine de France scandaleuse qui collectionne les amants et les maîtresses. Une femme qui dissimulait derrière sa frivolité un besoin maladif de plaire et de vivre éternellement dans l’insouciance de la jeunesse.

Révélations historiques sur l’intimité de la reine.
 https://www.youtube.com/watch?v=mC2zqK5nfq8&ab_channel=FENETRESURBLOG

DIMANCHE 29 AOÛT 2021 PREMIER SALON LITTERAIRE DE LA RENTREE « LES ECRIVAINS CHEZ GONZAGUE ST BRIS » Interview de Marie-Claude MAHIETTE

L’association EUROPE TOURAINE CULTURE ET COMMUNICATION, présente « LES ECRIVAINS CHEZ GONZAGUE SAINT BRIS » à Chanceaux-près-Loches le dernier dimanche d’août, soit le 29 août en 2021. Cette année, ce salon fête ses 25 ans et consacre entre autre une exposition à son fondateur « Gonzague SAINT BRIS, the Renaissance’s Man ».

Comme chaque année, cette rencontre entre public et écrivains se fait sous les chênes centenaires de ce village d’Indre et Loire. Une centaine d’écrivains, offrant signatures-dédicaces, café littéraire  ainsi que des animations tout au long de la journée en lien avec la littérature et la culture. Remise des premiers Prix Littéraires de la rentrée au Chalet des écrivains ».

Toutes les informations et auteurs présents : http://lesecrivainschezgonzaguesaintbris.com/

INTERVIEW DE MARIE CLAUDE-MAHIETTE, Organisatrice de l’événement et Présidente de l’association Europe Touraine Culture et Communication

 

MUSIQUE MOYEN-ÂGE / « Gøljan » premier album !!!

Au commencement était le verbe…

Puis au temps des croisades le verbe s’est fait Chanson d’amour courtois sous la plume de Guillaume, 9ème Duc d’Aquitaine et premier troubadour de l’Histoire. 900 ans plus tard, Jean-Baptiste, auteur-compositeur féru de Ferré (Léo) et Olivier, auteur-compositeur aguerri à Berry (Chuck) se retrouvent autour de leur passion pour le bouzouki irlandais.

Goljan est né de leur envie de transmettre fidèlement des chansons presque millénaires en langue d’oïl ou en latin ainsi que des réinterprétations en français moderne, en anglais, en alsacien, mais aussi des compositions originales.

Du XIIème siècle à nos jours rien n’a changé : les chansons parlent toujours des malheurs et des joies du moment. Si l’inspiration reste avant tout médiévale, Gøljan ne se refuse aucune authenticité ni aucune fantaisie créative, qu’elle soit satirique, espiègle ou franchement paillarde…pour le plus grand plaisir des gentes dames et des fieffés malandrins, des ribaudes éhontées et des gentils damoiseaux.

Album 10 titres

Olivier LANG : Bouzouki irlandais, flute,  grelots, cajon

Jean-Baptiste Mersiol : Bouzouki irlandais, basse, percussions

Guest : Sarah Eddy et Jean-Marc Hoffert

FOLK/COUNTRY/POP : VALENTINE LAMBERT « NOMADE » (Interview)

 

Deuxième EP pour Valentine LAMBERT;   auteur-compositrice interprète, Valentine Lambert nous fait voyager dans sa folk aux teintes chaleureuses et à la plume intimiste. Inspirée par la musique old-time des grands espaces américains autant que par les notes soyeuses de Norah Jones ou la pop country du duo suédois First Aid Kit, Valentine Lambert aime mélanger ses influences mises au service de ses textes écrits en français.

Bercée depuis sa plus tendre enfance par la musique country blues Americana (Emmylou Harris, Dire Straits, J.J Cale) et l’univers folk d’artistes comme Bob Dylan, Valentine Lambert veut à son tour chanter des histoires au son chaud et authentique des instruments acoustiques en les racontant dans sa langue maternelle. Curieuse de tous les styles musicaux, elle aime mélanger différentes inspirations et n’hésite pas à rompre la douceur d’une guitare-voix pour intégrer le son aérien et brillant de la pedal-steel ou une batterie plus pop.

Fidèle à sa guitare qui l’accompagne partout, la jeune artiste livre des interprétations sincères et poétiques de son large répertoire. D’abord composé de reprises, elle nous fait ensuite découvrir ses propres compositions comme le montre son premier EP “Un Millénaire”, sorti en 2018. On a alors pu l’applaudir en première partie de Delgrès, Gaëlle Buswel ou encore Pamela Hute…

INTERVIEW DE VALENTINE LAMBERT

 

Continuer la lecture de « FOLK/COUNTRY/POP : VALENTINE LAMBERT « NOMADE » (Interview) »

ROMAN : CLAUDE FROIDMONT « JE VIENDRAI A MONTREAL » Editions Deville (Interview)

Antoine Dugard a la cinquantaine bien sonnée. Il est professeur de Lettres dans un lycée de province, en France, où il s’est installé, jeune homme, quittant sa Belgique natale, la tête alors pleine de rêves et d’utopies. Quand il n’enseigne pas, il écrit, passionnément, pour échapper un peu à une existence où les sites de rencontres ont remplacé l’amour après un divorce douloureux. Un jour, un accident de la vie va faire tout basculer, au point qu’il devra se mettre en quête, pour renouer avec l’idéal, d’un nouveau départ, dans tous les sens du terme. Un imaginaire inédit prend alors forme chez lui, qui pensait que sa vie ne changerait plus, glissant peu à peu sur cette pente de l’amertume et de la résignation que certains appellent la sagesse. Le voilà debout, à nouveau, force qui va, homme tout neuf, d’autant que cet ailleurs qu’il s’invente et qui cristallise ses espérances est celui qu’a choisi son propre fils, dont il n’a plus, depuis des mois, la moindre nouvelle..

INTERVIEW DE CLAUDE FROIDMONT

ALAIN BARATON « DICTIONNAIRE AMOUREUX DES ARBRES » Editions Plon (Interview)

 

UN LIVRE PASSIONNANT !

 » Là où il n’y a pas d’arbre, il n’y a pas de vie  » écrit Alain Baraton. Sujet de toutes les passions, les arbres lui ont transmis l’envie d’éternité. En véritable ange gardien des arbres, il décline de A à Z son amour inconditionnel de la nature et du végétal dans ce Dictionnaire amoureux et passionné !

 » C’est en découvrant le parc de Versailles que je suis devenu un amoureux des arbres. Je n’avais certes pas attendu mon entrée dans la vie active pour les aimer, mais je ne les regardais pas attentivement, ils faisaient simplement partie de mon décor. Quand je suis devenu jardinier en 1976, il m’a été demandé d’en planter d’abord quelques-uns, puis beaucoup. C’est à ce moment-là que j’ai tout voulu savoir sur eux : leur terre natale, l’origine de leurs noms, les propriétés médicinales de leurs feuilles, la couleur des fleurs et la saveur des fruits.
Le monde des arbres est vraiment extraordinaire. Pas un mois ou presque sans apprendre une information sur ces végétaux capables de vivre mille ans et plus.
Les arbres m’ont transmis l’envie d’éternité. Ils m’ont donné comme pouvoirs la patience, la sagesse, et une idée de l’immortalité. 

Dans cette interview, Alain Baraton évoque aussi les politiques de tous bord qui à aucun moment ne se posent en défenseurs des arbres et des forêts, menacées dans le Monde, mais aussi en France,  du fait que les arbres qu’ils soient centenaires, historiques ou tout simplement remarquables ne bénéficient d’aucune Loi ou Texte qui les protègent. Sorte de contradiction où chacun pourtant se réclame foncièrement écologiste.

INTERVIEW D’ALAIN BARATON

Sur ce blog également  » LE CAMELIA DE MA MERE » d’Alain Baraton

POLAR : LES ENQUÊTES ABSURDES DU COMMISSAIRE KRIM Y.B. Editions de l’Harmattan

Les enquêtes absurdes du  commissaire Krim , c’est la rencontre  entre les Marx Brothers, les Monty  Python et Woody Allen, chez qui  l’auteur trouve son inspiration depuis  son plus jeune âge.

« Nous arrivons très vite sur la scène de  crime. Un cimetière. Le meurtrier doit être un  partisan des circuits courts. Je me suis assis  sur la sépulture pompière de Sam Scotch, le  célèbre chanteur fraîchement passé de vie à 

trépas, surtout connu pour son énorme tube  Gencives à vif , un brûlot contre les brosses à  dents extra-dures en poil de sanglier. Jambon  s’est affalé sur la tombe de l’inventeur de la  pilule contraceptive pour pangolin. Cohen  appuie un coin de fesse sur la dernière  demeure d’un hypocondriaque à l’épitaphe  poignante : « Quand je vous disais que ce  n’était pas bénin ! » »

HEROIC FANTASY : KRYSTINE SAINT THOMAS « La métamorphose du moineau – livre 1 : Le petit prince mal né » Editions Encre rouge (Interview)

Une histoire qui se situe dans le genre Heroic fantasy ou fantastique médiéval , un univers créé par l’auteur, rappelle celui de Tolkien. Les personnages sont attachants, et la quête ou fuite du héro   à la recherche de ses racines pour la défense de son honneur est parfaitement ancrée dans ce monde fantastique dont les valeurs à la nature sont primordiales. Si la violence parait parfois inéluctable ou  inutile, elle est proche de l’univers médiéval tel que nous l’imaginons. Peut-être ferez vous un lien avec notre monde à nous à la fin du livre

« Peut-on vraiment échapper à ce que l’on est ? C’est en essayant de répondre à cette question que Shenkaro, jeune guerrier Elénide, devra faire face à la haine, la colère et la vengeance, alors qu’il essaie désespérément de découvrir le secret de sa naissance. Après avoir commis le sacrilège de s’amputer de ses ailes, symbole de tout ce que sa mère a rejeté, comment l’oiseau tombé du lit mènera-t-il sa   recherche ?

Malgré les embûches et les efforts désespérés de Gorik le nain sorcier pour l’empêcher d’atteindre Sérénité, le château royal, c’est là que Shenkaro accomplira son destin en compagnie de la belle Loussa, jeune guerrière Tellnide. Pour défendre l’honneur de sa Reine mais aussi sa vie, il combattra jusqu’à la limite de ses forces, découvrant ainsi que les réponses qu’il obtiendra ne seront pas celles auxquelles il s’attendait. »

INTERVIEW DE KRYSTINE SAINT THOMAS

BD : FABIEN DELETTRES « Tout est bon dans le Breton ! » Casa Editions

Tout est bon dans le breton! est un ouvrage humoristique destiné à ceux qui aiment la Bretagne de près de loin, ou qui vont bientôt l’aimer comme nous.
Imaginé et écrit par un breton pure souche, cet ouvrage est aussi drôle que criant de vérités. Des proverbes aux histoires drôles, des légendes au guide pour survivre en Bretagne, Tout est bon dans le breton! est un hilarant concentré de « bretonnité » comme on les aime.

L’AUTEUR:
Qui mieux qu’un breton pour écrire sur la Bretagne ? Et pas n’importe quel breton ! Même si Fabien Delettres a quitté la Bretagne pour emménager à Paris et se lancer dans la radio, son cœur, lui, appartient toujours à cette belle région. À Paris, il s’est construit une renommée en tant qu’auteur, metteur en scène et producteur artistique. Il a travaillé aux côtés de Cyril Hanouna, de Jean-Marie Bigard et de bien d’autres célébrités françaises qui ne font qu’enrichir le palmarès déjà bien garni de Fabien Delettres. C’est avec un humour décapant et une justesse caractéristique d’un breton de pure souche qu’il parle de la Bretagne et surtout, de ceux qui y vivent.

Roman : Clelia Ventura, Léon Ventura – « Attends-moi mon amour » Editions Flammarion

Paris, été 1936. Lino a seize ans et se destine à devenir champion de lutte. Lorsque ce jeune immigré italien aperçoit pour la première fois la belle Odette, fille de la petite bourgeoisie française, c’est le coup de foudre. La famille de la jeune fille voit d’un mauvais œil cette relation, mais rien ne l’empêchera, pas même la guerre qui les poussera à se marier aux heures sombres de l’Occupation. Malheureusement pour les jeunes époux, Lino, resté italien, est contraint de rejoindre son pays natal pour y effectuer son service obligatoire. La séparation est, pour les deux amoureux, synonyme d’une désespérante absurdité.
Romanesque et passionnant, Attends-moi mon amour, roman vrai de la jeunesse de Lino Ventura, nous donne à voir une époque troublée par l’escalade de la guerre, et un homme qui se rend maître de son destin, par amour.