Gilles PARIS « INVENTER LES COULEURS » Dessins Aline ZALKO Editions Gallimard Giboulées

Gilles Paris est un homme qui touche à divers domaines  avec bonheur, attaché de presse, auteur du célèbre livre « Autobiographie d’une courgette » adapté à l’écran par Claude Barras,  du recueil de nouvelles « La lumière est à moi » chez Gallimard, et  voici qui publie son premier album destiné à la  jeunesse.

Inventer les couleurs est d’abord un beau livre, les illustrations d’Aline Zalko dont pour elle aussi ce livre de jeunesse est une première expérience sont un plaisir pour l’œil et nous engagent à l’ouvrir.

Et c’est là que l’ensemble prend tout l’espace de l’imaginaire du lecteur qui dès les premières phrases plonge tête la première dans l’univers d’Hyppolite, un gamin qui vit dans une banlieue grise et les quatre murs d’une usine. Il s’évade en dessinant et surtout en mettant de la couleur partout. Pourtant sa vie n’est pas simple et mènerait plus à broyer du noir que d’« arceciéliser » son environement. …

Heureusement il y a  les copains,  Gégé, Fatou et les autres… Ce qui fait ce qu’il peut, entre l’usine et l’éducation d’un gamin rêveur dont  l’école n’a d’autre intérêt que de partager les jeux avec les copains, les bagarres interdites, les gros mots qui sortent comme une envie de pipi et les jeux de foot où Abdallah er Firmin se prennent pour Ronaldo, le gros Robin qui arrache la tête des poupées de filles et les bêtises qu’on fait sans malice, juste pour rigoler. Mais surtout ce papa fatigué par le travail à l’usine qui boit ses bières comme un champion son eau minérale mais qui pose aussi sa patte d’ours sur la sienne alors qu’Hippolyte lui a posé sa tête sur son épaule tandis que boue l’eau des pâtes…Toutes les couleurs du monde se retrouvent dans ces moments de bonheur partagés où les enfants font grandir les grands et les grands redeviennent des enfants…Il faudrait changer les couleurs du Temps chantait Guy Béart, Gilles Paris a relevé  le défi !