HISTOIRE : Jean des Cars Le Hameau de la Reine Le monde rêvé de Marie-Antoinette par Jean des Cars -Ed Flammarion- (Interview)

En 1774, Louis XVI offrait le Petit Trianon à Marie-Antoinette désireuse de disposer d’un lieu pour échapper à l’étiquette rigide et contraignante de la Cour. La jeune reine va passionnément aimer ce domaine, bientôt prolongé d’un jardin «anglo-chinois» à l’opposé de la splendeur géométrique des jardins de Versailles.

En 1782, elle y ajoute un « nouveau jardin » qui abrite, autour d’un étang, des chaumières à colombages formant un véritable village aux façades rustiques mais aux intérieurs souvent raffinés. Le Hameau comprend en outre une ferme et son fermier chargé de l’exploitation, gérant le bétail, les cultures, le moulin et la laiterie.
Longtemps abandonné, considéré, à tort, comme une excentricité de Marie-Antoinette qui y avait vécu des moments heureux mais aussi des heures dramatiques, le Hameau revit peu à peu. La restauration de la Maison de la Reine, au cœur du domaine, a inspiré cet ouvrage inédit, abondamment illustré par une documentation originale.

INTERVIEW DE JEAN DES CARS