EMMANUELLE DE BOYSSON  » QUE TOUT SOIT JOIE » Ed Héloïse d’Ormesson ( Interview)

Juliette vient de s’installer à Paris. Entre la prépa et les cours de théâtre, elle essaie de trouver sa voie. Mais un beau matin, un scandale vient sonner la fin de l’insouciance et éclabousser sa famille. Des années plus tard, c’est justement ce scandale qu’elle va tenter de démêler à travers l’écriture. Pour dire sa vérité. Celle de cet oncle aimé et admiré. Une résolution qui est loin de faire l’unanimité. Forte du soutien de quelques proches, Juliette, cette fois, ne renoncera pas.
Que tout soit à la joie retrace l’itinéraire d’une femme aspirant à s’affranchir des conventions. À ses côtés, l’esprit d’un homme qui a chu et s’est abîmé dans les mémoires. Qui était cet ecclésiastique respecté, ami des prostituées ? Peut-on être homme de Dieu et homme de chair ? Les deux parcours s’éclairent et se répondenti

INTERVIEW D’EMMANUELLE DE BOYSSON

DAVID MARNIER / BARBARA KAMIR » PARIS SALON DE THE DE CHARME » ED PARIGRAMME (Interview de DAVID MARNIER

Existe-t-il des lieux plus appropriés aux conversations, à la rêverie ou à la lecture que les salons de thé ? Désormais, ces établissements ne sont plus réservés aux sages goûters entre dames collet monté. Qu’ils soient cosy, luxueux ou design, ces refuges gourmands accueillent à toute heure de la journée une clientèle plus en prise sur son époque. Un service attentif et mille et une douceurs sucrées (et salées) ne peuvent qu’inciter à s’attarder dans ces adresses raffinées qui illustrent tout un art de vivre.

INTERVIEW DE DAVID MARMIER

 

CATHERINE EUVRARD « Mon Fouquet’s 40 ans de secrets, potins et intrigues » Ed Eyrolles ( Interview)

4 000 repas pris, en trente ans, dans le célèbre restaurant des Champs-Elysées, cela mérite le respect ! D’autant que Catherine Euvrard n’y a pas rencontré que des grands patrons.

Trenet, Aznavour, Johnny, Bruel, Michèle Morgan, Gregory Peck, Clint Eastwood, mais aussi des politiques comme François Mitterrand, Michel Rocard, Nicolas Sarkozy ou Bill Clinton, des artistes comme César, des journalistes célèbres Yves Mourousi ou José Artur… La liste est longue des vedettes qui se sont confiées à la « dame de la table 82. »…

INTERVIEW DE CATHERINE EUVRARD

Continuer la lecture de « CATHERINE EUVRARD « Mon Fouquet’s 40 ans de secrets, potins et intrigues » Ed Eyrolles ( Interview) »

BRUNO FULIGNI « LES AFFREUX DE L’HISTOIRE » ED FIRST (Interview)

Le premier volume de la collection « Historissimo » !

Durs envers les faibles, souples devant les puissants dont ils convoitent la place, prêts à tous les reniements pour avancer et dépourvus de la plus élémentaire dignité, les affreux de l’histoire ont bien des points communs. 
Ceux que l’on trouvera dans ces pages furent soldats comme César Borgia et Saint-Arnaud, magistrats comme Fouquier-Tinville, policiers comme l’inspecteur Bonny ou Lavrenti Beria, voire prêtres comme l’évêque Cauchon, l’abbé Dubois ou le pasteur gauchiste Jim Jones. 
Qu’importe la défroque ou la justification idéologique, tous profitèrent des faiblesses de leurs semblables pour les réduire à un état de servitude et d’avilissement extrêmes. Corrompus, cyniques et débauchés : voici les pires crapules de l’humanité, de l’Antiquité à nos jours. 

INTERVIEW DE BRUNO FULIGNI

AMANDINE CORNETTE DE SAINT CYR « Des plumes sous ma couette » Ed de l’Archipel ( Interview)

Prête à tout pour devenir une romancière célèbre
 

« Ma chambre à coucher se prête à la volupté. C’est là que j’écris.
J’ai ce rêve fou de mettre des plumes sous ma couette, pour qu’elles me procurent la jouissance d’une belle phrase. De mêler amour et littérature en faisant couple avec un grand écrivain.
Grâce à ses confidences sur l’oreiller, peut-être parviendrai-je à percer les secrets de fabrication d’un best-seller…
Madame de Staël faisait salon. Moi, je ferai chambre. »
*
Jeune romancière, Anne part à la conquête de Saint-Germain- des-Prés avec l’intention de séduire journalistes, éditeurs et écrivains branchés. Hélas, ses aventures érotico-littéraires ne se déroulent pas tout à fait comme elle se l’était imaginé.
Ce roman dévoile, avec un humour caustique, les dessous du monde littéraire.
INTERVIEW D’AMANDINE CORNETTE DE SAINT CYR

EVELYNE DRESS « PAS D’AMOUR SANS AMOUR » ED GLYPHE. ( Interview)

Eva, célibataire de quarante ans, n’a pas fait l’amour depuis trois ans. Elle est belle, dynamique, sportive, branchée, mais les hommes se montrent quelquefois si décevants…
Réactiver ne va pas être facile, car, pour elle, « pas d’amour sans amour ».

Une comédie de mœurs drôle et décontractée, clin d’œil aux années quatre-vingt-dix.

« Lorsque j’écrivais le scénario de Pas d’amour sans amour, je me sentais frustrée de ne pouvoir parler de la génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle.
Je suis heureuse de pouvoir avec le roman entrer dans le vif du sujet. »

INTERVIEW D’EVELYNE DRESS

 

BRUNO FULIGNI /BRUNO LEANDRI « LES GUERRES STUPIDES DE L HISTOIRE » ED LES ARENES (Interview de Bruno Fuligni)

Toutes les guerres sont stupides, bien sûr, mais certaines le sont plus que d’autres. De mémoire d’homme, on s’est déclaré la guerre pour une vache, un cochon ou des crabes. Des batailles meurtrières ont été livrées pour un seau de bois, un panier de pommes, des gâteaux impayés, une oreille, des taxes sur le whisky, voire des déjections d’oiseaux de mer. Les Anglais ont attaqué Zanzibar, les Iroquois l’Allemagne, l’Allemagne le Liberia, et l’armée australienne fut mise en échec par des troupeaux d’émeus ; le Salvador bombarda le Honduras pour un match de football et la Suisse envahit le Liechtenstein par erreur…

Bruno Fuligni et Bruno Léandri sont entrés en campagne pour raconter les guerres les plus particulièrement stupides de l’histoire universelle. Puisse un jour le rappel de tant d’inepties sanglantes calmer de futures velléités belliqueuses !

INTERVIEW DE BRUNO FULIGNI

 

 

THIERRY LAGET « PROUST PRIX GONCOURT » Ed GALLIMARD ( Interview)

10 décembre 1919 : le prix Goncourt est attribué à Marcel Proust pour À l’ombre des jeunes filles en fleurs. Aussitôt éclate un tonnerre de protestations : anciens combattants, pacifistes, réactionnaires, révolutionnaires, chacun se sent insulté par un livre qui, ressuscitant le temps perdu, semble dédaigner le temps présent. Pendant des semaines, Proust est vilipendé dans la presse, brocardé, injurié, menacé. Son tort ? Ne plus être jeune, être riche, ne pas avoir fait la guerre, ne pas raconter la vie dans les tranchées. Retraçant l’histoire du prix et les manœuvres en vue de son attribution à Proust, s’appuyant sur des documents inédits, dont il dévoile nombre d’extraits savoureux, Thierry Laget fait le récit d’un événement inouï – cette partie de chamboule-tout qui a déplacé le pôle magnétique de la littérature – et de l’émeute dont il a donné le signal.

INTERVIEW DE THIERRY LAGET

 

RENAUD SIRY « 300 VOITURES AU DESTIN INATTENDU » Ed ETAI (Interview)

Des histoires d’amour, de passion, de folie douce, furieuse, ou des grandeurs, entre des personnes et des autos hors du commun. Alors que la petite se mêle à la grande histoire, on découvre que les premiers rôles des plus grands acteurs, chanteurs et autres VIP ont souvent été joués par leurs voitures partenaires… La Ford Mustang de « Bullit », la Jaguar XK 120 ou la Rolls Phantom V psychédélique ne sont-elles pas indéfectiblement liées à Steve McQueen, Françoise Sagan et John Lennon ? Au terme de longues investigations, l’auteur confie des révélations étonnantes. Au-delà de la fiction d’une diabolique Plymouth Fury, héroïne de Christine, la réalité de la vie quasi éternelle de certaines voitures de stars ou de dirigeants de ce monde dépasse de très loin l’imagination la plus débridée. Un récit abondamment illustré, qui fourmille d’anecdotes et de secrets qui, sans ce livre, seraient restés à jamais enfouis dans les tiroirs les mieux fermés.

INTERVIEW DE RENAUD SIRY

JEAN LOUIS MARROU « PARIS RETROUVE » ED FIRST (Interview)

Qui a eu l’idée de murer les fenêtres du Panthéon ? Qu’était le Val-de-Grâce avant d’être un lieu consacré à la médecine ? Qui sont les Innocents de la belle fontaine des Halles ? Le Palais-Royal est-il vraiment d’origine… royale ?

À Paris, au fil des rues, au détour des places ou des allées, de mystérieux indices inspirent des questions surprenantes. Ces traces que l’on finit par ne plus voir, ces noms dont l’explication se perd, ces monuments aux évidences trompeuses nous racontent une époque, des personnages hors du commun, et de sombres spéculations immobilières. Comme dans une enquête policière, avec ses mystères, mais aussi ses preuves et ses témoignages, ce livre revisite 23 hauts lieux de la capitale : autant d’endroits que l’on croit connaître, mais dont la véritable histoire nous échappe. De traces d’histoire, en histoires de traces, ressuscite sous nos yeux, en nous faisant voyager dans le temps et dans l’espace, un passé caché. Celui d’un Paris énigmatique…

INTERVIEW DE JEAN LOUIS MARROU