SARAH EDDY : « La roue PAÏENNE »

Voici un album qui ramène à l’essentiel de la vie : la Nature.

Sarah Eddy s’est inspirée du calendrier Wicca des saisons, issu du  chamanisme, du druidisme et des mythologies gréco-romaineslaveceltique et nordique. Si elle n’est célébrée que de manière secrète ou confidentielle dans quelques nemeton , mot gaulois qui désigne un  sanctuaire,  lieu spécifique où les Celtes pratiquaient leur culte, sous la direction de druides, elle semble néanmoins naturelle.

A travers les quatre saisons  auxquelles  la nature malmenée par l’homme  résiste comme elle le peut, Sarah Eddy par ses textes nous invite à la réflexion et à la méditation, que ce soit  sous un manteau neigeux, devant la flamme d’une bougie, un souffle de vent dans les cheveux, la lumière ou la nuit, la terre ou le soleil. Chaque chanson est une étape sur le  chemin de notre vie. Tout est mis en harmonie par une mise en scène musicale aux sonorités relaxantes  accompagnées   par la voix  de cristal de Sarah. Que l’on Croie ou que l’on soit Païen, cet album est le talisman du Bonheur  d’une roue qui tourne pour l’éternité afin de nous aider à traverser les épreuves, comme la nature les a traversés depuis des siècles, et que nos ancêtres ont tenté de préserver par les traditions  et des rituels . Huit temps dans l’année qui nous offrent de merveilleuses opportunités d’introspection, de création, de connexion, de libération, d’évolution…

Textes Sarah Eddy/Musique Sarah Eddy et Jean-Baptiste Mersiol

Label Akoufène

LES FANTÔMES « Anthologie » avec 7 inédits (WilliamSong Music)

Tout premier groupe instrumental français dans les années 60,               Les FANTÔMES s’inspirent tant musicalement que scéniquement sur le modèle des  des SHADOWS

Formés à l’origine par l’écossais Dean NOTON ( guitare solo), Dany MARANNE (guitare basse), Jacques PASUT (guitare rythmique), et Charles BENAROCH dit « Charlot » (batterie), qui est l’ancien batteur d’El Toro et les Cyclones.  Avec Jacques DUTRONC

Ils  se produisent pour la première fois à l’Olympia au printemps 1962, avec déjà deux super 45 t à leur actif, dans un spectacle appelé « Concentration Rock », avec Brenda Lee, Les Champions et Little Tony.

Au printemps 1963 Jacques PASUT parti à l’armée, est remplacé à la guitare rythmique par Jean-Claude CHANE (ex-chanteur des Champions), qui enregistrera également des titres à découvrir dans cette anthologie.

Début 1965, , l’ex-Chaussettes Noires Michel GAUCHER les renforce au saxophone.

 puis, à l’automne, par Roger David, et enfin à la fin de l’année par Bernard FERRARO (ex-Cyclones instrumental). Début 1964, sur scène et leur dernier EP, l’ex-Chaussettes Noires Michel GAUCHER les renforce le groupe au saxophone.

Les Fantômes accompagnent également des chanteurs sur disques et en tournées, comme Eddy Mitchell , Petula Clark, Danyel Gérard, Gene Vincent,  quand même !!

Dans leur répertoire deux morcenux sont composés par Jacques DUTRONC, dont « Fort Chabrol » qui deviendra LE TEMPS DE L’AMOUR chanté en 1962 par Francçoise HARDY

En 2020 Jacques PASUT et Charles BENARROCH redécouvrent des bandes indédites des FANTÔMES, avec la participation de Gérard KAWCZYNSKI, dit Crapou

Un gros travail de restauration réalisé par Joël ATLAN, « le magicien » nous permet de redécouvrir ces titres avec en bonus pas moins de 7 inédits

Commandes : hervewilliamson@yahoo.fr

Contact Presse : Jean Veidly  06 11 21 46 48

 

Flamenco Jazz :augmenté : Mathias Berchadsky « el mati  » présente Manifiesta Nouvel album . Sorti le 4 décembre 2020

« Manifiesta » est le résultat d’un long travail d’écriture. 10 ans après « Cantos del posible », son premier album, Mathias Berchadsky revient avec un nouvel opus nourri d’expériences, de voyages, d’apprentissages. Le flamenco reste au centre du propos dans la forme musicale. Cependant, de nombreuses influences musicales se ressentent tout au long du disque : le jazz, la musique classique, la musique juive et la musique carnatique (Inde du sud).

Enregistré avec des artistes français, espagnols et indiens, la musique trouve son chemin dans les orthodoxies qui régissent chacune de ces traditions et dans le plus grand respect de ses formes.

Continuer la lecture de « Flamenco Jazz :augmenté : Mathias Berchadsky « el mati  » présente Manifiesta Nouvel album . Sorti le 4 décembre 2020 »

JAZZ : FLORIN NICULESCU QUARTET « Le temps des violons” NOUVEL ALBUM LE 5 FEVRIER 2021 et concert le 23 mars

 

30 ans déjà que, muni d’un aller-simple (Bucarest-Paris), Florin Niculescu a quitté la Roumanie pour la France, patrie du violon jazz, qui ne tarderait pas à l’adopter. Fort d’un parcours placé sous le signe de l’excellence, Florin rend aujourd’hui hommage à cette fameuse « école française de violon » à laquelle il doit tant, à travers ses quatre figures les plus éminentes : Stéphane Grappelli, Michel Warlop, Jean-Luc Ponty et Didier Lockwood.

Continuer la lecture de « JAZZ : FLORIN NICULESCU QUARTET « Le temps des violons” NOUVEL ALBUM LE 5 FEVRIER 2021 et concert le 23 mars »

DUO TED « Egocentriques » produit par Sébastien Hoog / A découvrir

On place TED au croisement de la grande famille de la musique française, là où on trouve Gainsbourg/Birkin, Alain Bashung, Dominique A, Jacques Higelin, …. Et la famille actuelle qui n’hésite pas à mélanger les styles musicaux.

« Egocentriques » en quelques minutes fait le tour de la question : Qui suis-je, où vais-je et comment vais- je  laisser la planète derrière moi ?

Et si la vérité venait des animaux ?

C’est à la fois tendre, drôle, émouvant, et terriblement inquiétant. Poétique, entre amour et rêve.  hum! mélancolique ?? 

Ce nouveau titre est extrait de l’album qui paraîtra au printemps prochain.

Il a été produit par Sébastien Hoog (qui a travaillé au coté d’Izia, Jeanne Cherhal, Barbara Carlotti, Vanessa Paradis, Miossec,….) et mixé à ICP (Bruxelles) par Erwin Autrique (Arno, Mickey 3D, Vanessa Paradis, Alain Bashung,…).

« A TOI, JOE DASSIN » UN ALBUM HOMMAGE (Interview de Jonathan Dassin)

 

« A toi »’album  de treize chansons sorti le 23 octobre. 

Joe Dassin nous a quitté le 20 août 1980, cela fait 40 ans . Ses fils, Jonathan et Julien, ont choisi de lui rendre un bel hommage avec cet album  de ses différentes chansons reprises par Patrick Fiori, Camélia Jordana, Jérémy Frérot, Tibz, Les Frangines, Madame Monsieur, Trois Cafés Gourmands ,? Kids Unated… Carla (Eurovision junior)  et bien d’autres.

Jonathan explique que c’est aussi une forme de transmission entre les chansons de leur père et la jeune génération d’artistes.

INTERVIEW DE JONATHAN DASSIN

RENAUD SIRY « LE COÛT DE LA PANNE » Editions Douin ( Interview)

Qui n’a jamais attendu fébrilement sur une bande d’arrêt d’urgence, capot ouvert et moteur fumant, l’arrivée d’une dépanneuse, ne pourra pas s’immerger
totalement dans cet ouvrage, encore que… Tous les autres se régaleront à la lecture des innombrables péripéties que Renaud Siry, auteur de plusieurs livres savoureux sur le monde de l’automobile, a vécu depuis sa première voiture – une R 4 – jusqu’à son cabriolet Cadillac Eldorado, en passant par ses DS, ses Peugeot successives, sa « 25 Limousine Ministérielle », sa Rolls et tant d’autres…
Des anecdotes parfois incroyables, mais toutes vraies. Des événements inimaginables, un tour d’horizon inédit, décalé et plein d’humour, sur les aventures et mésaventures, déconvenues et désespoirs que nous ont « offert » nos chères voitures – dans tous les sens du terme – que, malgré tout, ce qui n’est
pas le moindre des paradoxes, nous continuons à aimer !
Et comme le monde du spectacle et celui des amoureux de l’automobile vont, comme le chantait Paul Mc Cartney évoquant « Michelle », très bien ensemble,
quelques bons amis de l’auteur, appartenant au premier ont tenu à apporter leur témoignage au deuxième, contribuant ainsi à enrichir de manière brillante et inattendue, le contenu de cet ouvrage qui ne ressemble à aucun autre…

INTERVIEW DE RENAUD SIRY

 

 

POP-ROCK / BARTON HARTSHORN « Listen for a change »

« Listen for a change » est un single extrait du prochain album de Barton Hartshorn
qui sortira en France, en Allemagne et aux États-Unis
le 22 janvier 2021.

Barton Hartshorn est l’anglais Ducan Roberts , la voix et leader du groupe « Dictafone »  Barton compose des morceaux addictifs.. avec un sens incroyable de la mélodie , sa pop vient caresser nos sens par cet alliage de soft rock gorgé de soleil – Rock & folk. 

 » un joyau de la pop anglaise  » Rolling Stone 

« Parmi les orfèvres de la pop british » 

Télé 7 jours 

JAZZ – MUSIQUES DU MONDE : TRIO ZEPHYR  » LUCIA » Nouvel opus

« L’obscurité ne chasse pas l‘obscurité, seule la lumière peut le faire ». Martin Luther King

Un après midi d’avril 2000, les 3 musiciennes du trio Zéphyr composaient leur 1er chant sur une plage méditerranéenne. « Lucia » nait cette belle fin d’après-midi.

2020 : 1 milliers de concerts et 5 albums plus tard cette lumière est en quelque sorte, toujours présente « c’est l’essence de notre création, le cœur de notre histoire et de notre amitié ».

Héritières des chants archaïques, folkloriques ou sacrés, elles puisent au coeur de leurs racines humaines laissant la voix guider ce nouvel album anniversaire et les cordes en tisser le décor.

« Lucia » nous conte un récit primordial, originel, d’une joute infinie et subtile entre l’ombre et la lumière.

Les 3 musiciennes et chanteuses nous enchantent à nouveau avec ce voyage musical  à travers les musiques du monde , le classique ,

les improvisations jazz et les mélodies de l’est . 

Delphine Chomel : violon chant * Marion Diaques : violon alto, chant *  Claire Menguy : violoncelle  chant

GUY MARCHAND « Né à Belleville » Artmada production (INTERVIEW)

Guy Marchand  loin des clichés nous offre un joli cadeau avec cet album de souvenirs, comme une caresse au temps d’hier avec son regard d’aujourd’hui.  Film en noir et blanc avec des éclats de couleurs, sa voie embrasse  les mots, les cajoles, les sublimes… Nostalgie ?  il n’aime pas ce mot, alors écoutez sans modération en attendant d’aller le voir sur scène nous espérons très vite car il en a très envie.

Jacques PESSIS  :     « Un crooner, c’est quelqu’un qui peut arriver sur scène en disant je suis seul, triste et vieux, mais je suis cool ». L’ a r t de bien vivre de Guy Marchand correspond à l’un des titres de cet album en forme d’autoportrait, qui lui ressemble. A travers 11 chansons, il se raconte, en filigrane, avec une tendresse qu’il a souvent dissimulée derrière un faux cynisme. Il n’a jamais cessé de parler d’amour, comme il le dit dans « J’aime », « Hôtel du Nord » et « Éternel amant ». « Chanteur de charme » lui permet d’ajouter qu’à un peu plus de quatre fois 20 ans, un sourire de femme le désarme encore et toujours. « La Passionnata » était déjà très présente dans son cœur, lorsqu’ enfant il dessinait des cœurs au canif, à Belleville, où il préférait déjà les notes de musique à celles de professeurs dont il séchait régulièrement les cours. Il était, en revanche, très présent dans les salles obscures du quartier où il découvrait des stars qui le faisaient rêver, sans imaginer qu’un jour, il deviendrait, lui aussi, un acteur. En revanche, il ne fait pas de cinéma lorsqu’il évoque sa postérité. Dans « Chanteur de charme », il assure qu’il ne restera rien de lui, de ce qu’il appelle sa « musique d’ascenseur ». Lucide, il assure que le vent emporte les partitions. Sauf, lorsque, comme les siennes, elles disposent de bien des atouts pour demeurer dans l’air du temps. Longtemps, longtemps après que l’interprète ait disparu…

INTERVIEW DE GUY MARCHAND