MAGIE : De retour « MAGICBOX » de retour au théâtre dela Renaissance du samedi 20 octobre 2018 au samedi 5 janvier 2019 

 

 

Magic Box de Jean-Luc Bertrand, Arthur Jugnot, Romain Thunin , mis en scène par Arthur Jugnot.   

Il y a un bon début, une fin extraordinaire… Le reste du spectacle dépend de vous…

Ce soir c’est vous qui faites le show !
Signant une véritable comédie autour de la magie, Jean-Luc Bertrand, sous la houlette d’Arthur Jugnot, va vous faire vivre un moment unique.
Grâce à des tours interactifs, mêlant magie, stand-up, mentalisme et humour vous vivrez une expérience inédite !
A vous de jouer

Jean Luc Bertrand fait une entrée spectaculaire et aussitôt, le spectacle est lancé. Tout de suite il prend le public en main et quelques spectateurs qui deviendront complices malgré eux. Le spectacle entre dès les premiers effets dans l’impossible. On voudrait penser à des comparses dans la salle, mais non !

Souvenez-vous, de  Mir et Myroska, on disait alors que s’il n’y a pas de truc, c’est très fort, mais s’il y a un truc c’est encore plus fort!  On navigue cette sphère de qualité.

Quelques exemples : Un spectateur pense à un objet  et aussitôt le magicien le sort de la magicbox!

Un drôle d’animal, qui sera la mascotte du spectacle,  pensée d’une spectatrice apparait dans un éclair de feu et de fumée ! Comment peut-il  deviner le prénom du premier amour et  du premier baiser d’un spectateur pris au hasard. Et comme si cela ne suffisait pas,  il récidive  avec un autre ! Cela sans fioritures, avec une décontraction et une légèreté totale. Déconcertant! Jean-Luc Bertrand  prévient pourtant, il n’a ni pouvoirs paranormaux  ni « barons ». C’est, oserais-je dire juste que de la magie.

Le mentalisme aujourd’hui est exploré par tous les magiciens et chacun met un point d’honneur à produire des effets inédits. On voudrait croire à la transmission de pensée, au pouvoir du magicien de lire dans votre esprit et ….on y croit presque tant les révélations sont impossibles, même en connaissant certaines ficelles du métier. Jean-Luc Bertrand est de ce bois dont on fabrique les baguettes magiques. Il embarque les spectateurs dans son univers. Il a bâti ce spectacle avec un enchainement intelligent d’effets, en alternant des numéros de magie de proximité, du close-up avec une bague ou des cartes, avec renfort d’une caméra et d’un écran pour que l’on suive très bien avec des effets de prédictions et de manipulation, flirtant même dans la grande illusion décalée. La mise en scène d’Arthur Jugnot donne un rythme soutenu, ne laissant aucun répit au spectateur. Ce qui sort de cette MagicBox est  simplement du  rêve, de l’imaginaire, un pur moment de magie. C’est drôle, ça remue-méninges grave avec ce sympathique magicien que l’on aimerait bien avoir comme copain, la preuve, à la sortie petits et grands l’attendent pour le féliciter et ramener le précieux selfie, qui fera durer longtemps encore le rêve du spectacle. A voir en famille, de 7 à 177 ans ! Au théâtre de la renaissance