JAZZ : NINA PAPA “Evidência” Sortie le 28 septembre 2018 et En concert Mercredi 24 octobre 2018 à 21h Au Studio de l’Ermitage Paris

Nina Papa est née au Brésil, dans un village près de Rio, elle est installée en France depuis un moment, et vit à Nice. Elle s’est faite une solide réputation sur la côte d’azur en chantant sa bossa-nova, à la fois sensuelle et énergique, dans tous les clubs de la région.
Il était temps aujourd’hui que la talentueuse Nina Papa réalise enfi n un deuxième album sous son nom (après un premier disque en hommage à Jobim), un album plus orienté vers le jazz, avec une production soignée, un casting de choix, et des invités prestigieux…

NINA PAPA  album “Evidência” (Dreamophone / Socadisc) 
Sortie le 28 septembre 2018
En concert Mercredi 24 octobre 2018
à 21h Au Studio de l’Ermitage
8, rue de l’Ermitage – 75020 Paris

Tél. : 01 44 62 02 86

Elle s’est tout d’abord entourée de ses proches, avec qui elle joue régulièrement sur scène, la pianiste, compositrice, et arrangeuse Béatrice Alunni, le contrebassiste Marc Peillon, et le batteur Cédric Le Donne qui a convoqué son père Franck aux percussions sur quelques titres. Un autre batteur ami, Alain Ruard, remplace Cédric Le Donne sur deux chansons. Afin de réaliser un projet différent de ce qu’elle produit sur scène, elle avait envie de la présence d’un instrument à vent qui souffle en contre-chant à ses côtés, comme le saxophone de Lester Young qui caressait avec tendresse les mots de Billie Holiday. Au moment où Nina Papa avait calé ses dates d’enregistrement au Studio 26 à Antibes, le saxophoniste alto Baptiste Herbin jouait dans la région. Les belles choses sont parfois simples, il a juste suffi t que Nina le contacte et que Baptiste, grand amoureux du Brésil et des musiques Brésiliennes, accepte sur le champ. ••• Concerts 2018 22 juin Hôtel Westminster, Nice 07 juillet Festival de jazz de Montpellier 20 juillet Château de Cagnes-sur-Mer 27 juillet Lucéram 28 juillet 2018 St-Etienne-de-Tinée 28 sept. 2018 Espace Magnan, Nice 24 oct. 2018 Studio de l’Ermitage, Paris L’entente musicale et humaine s’est avérée idyllique et en parfaite symbiose, si bien que Baptiste Herbin, comme un poisson dans l’eau dans l’univers de Nina Papa, intervient sur sept titres des douze morceaux que contient l’album….

Enfin pour couronner le tout, Nina Papa a invité le plus niçois des jazzmen français en la présence du batteur André Ceccarelli, qui remplace Cédric Le Donne en apportant son feeling savoureux sur deux titres. L’album «  Evidência » s’ouvre avec le groove élégant d’Agora, une chanson brésilienne pleine d’entrain, de joie, et d’espoir, sur des paroles de Nina Papa et une musique de Béatrice Alunni, responsable d’un très beau chorus de piano. Avec Easy Road (titre anglais pour paroles en brésilien), Nina Papa chante le désir d’un amour possible ou impossible (nous n’aurons pas la réponse !), elle convoque le talent du saxophoniste Baptiste Herbin, très inspiré par cette « route facile », une belle ligne droite de bonheur sur une musique signée du contrebassiste Marc Peillon. Brincar De Amor est une chanson d’amour sous la forme d’une belle ballade langoureuse, où parole et musique sont signées par Nina Papa. Puis arrive une formidable relecture de La Javanaise de Serge Gainsbourg avec un arrangement brésilien subtil et soyeux. Avec le titre éponyme de l’album, Evidência, le saxophone tourbillonnant de Baptiste Herbin est de retour, sous les baguettes du batteur Alain Ruard. Une belle musique sentimentale et chaloupée signée Béatrice Alunni, avec un texte fort bien écrit, qui parle d’une femme amoureuse délaissée qui s’apprête à agir et peut-être à partir. Le saxophone de Baptiste Herbin est présent dès l’intro de Pays des Cinq Terres (dont les paroles et la musique sont signées par Béatrice Alunni). Une chanson chantée en français avec la présence précieuse d’André Céccarelli à la batterie. Les deux invités de marque, André et Baptiste, sont à nouveau réunis sur Vento, qui vante les bienfaits d’un vent printanier qui rend fou de joie. De nouveau une reprise d’une chanson française, avec une belle version frémissante de Plus Fort Que Nous que Francis Lai avait composée pour « Un Homme et une Femme » de Claude Lelouch, initialement interprétée en duo par Pierre Barouh et Nicole Croisille. Sur Luz Do Dia et Peace, deux compositions co-signées Nina Papa et Béatrice Alunni, on retrouve avec bonheur le saxophoniste Baptiste Herbin, aussi inspiré sur les paroles de Nina Papa, que pouvait l’être Stan Getz sous les mots de Vinicius de Moraes chantés par Joao Gilberto. Retour au quartette de base avec l’énergique et dansant Férias qui rend hommage à la beauté du Brésil et à son délicieux art de vivre. L’album se termine sur un titre en français Ces Mots Pour Toi, signé par Béatrice Alunni avec le saxophone émouvant de Baptiste Herbin en contre-chant de la voix de Nina Papa. Après Tania Maria, Monica Passos, Marcia Maria, Catia Werneck, ou Flavia Coelho, une nouvelle chanteuse brésilienne a choisi la France pour faire carrière. Elle n’attend plus que vous pour lui faire un triomphe et lui rendre au centuple l’amour qu’elle porte à notre pays.