Philippe Legrand « Les pantouflards » Editions Economica (Interview)

Philippe Legrand publie Les Pantouflards, un essai court d’observations et de témoignages. Grave, inévitablement. Incisif, sûrement. Humoristique, certainement.  

Après les pantouflards de la République dont le sens a une signification qui lui est propre, voici un autre chapitre des pantouflards ! Ils font illusions et s’arrangent pour ne pas passer inaperçus, capables du pire comme du meilleur sans que personne ne s’en rende compte. Ils disent du mal des autres et peuvent mettre en difficulté leur voisin pour recevoir tous les honneurs.
Les pantouflards sont partout, même là où l’on pense qu’ils ne sont pas car, avec leurs profils multi-facettes, ils se fondent dans le paysage. De la banque aux administrations, du privé au public, en décolleté ou en chaussures noires, des cow-boys aux amazones de charme, les pantouflards ont inventé un genre qui en a inspiré d’autres. N’y aurait-il pas un peu du pantouflard dans l’image du « start-upper » ? Qui sont-ils ? Où se cachent-ils ? Intouchables, peut-être ! Stratèges dans une société qui s’individualise, pourquoi pas !

***
Philippe Legrand a étudié la littérature et la philosophie avant de faire ses débuts de journaliste au Quotidien de Paris puis à la radio notamment sur RMC. Il est l’auteur entre autres de Mère Teresa – Ce qu’elle n’a pas dit qui a touché près de deux millions de personnes, mais aussi de Kennedy – Le roman des derniers jours ou encore de 13 novembre – Le jour d’après. Directeur de la communication de Paris Match et présentateur de l’émission « Match + », il donne régulièrement des conférences dans des institutions de renom.
« Dans Le Psychodrame Français, j’évoque ce sujet sous un angle différent. Il y a tant à dire. Le thème est indiscutablement à explorer… »,
Jean-Marie Rouart de l’Académie Française

« … Les Pantouflards disent des vérités que personne n’a osé écrire jusqu’à présent… ». 
La Chronique 
(le magazine des Yvelines)
INTERVIEW DE PHILIPPE LEGRAND