JAZZ : MATTHIS PASCAUD Square One “Shake” (Shed Music / Absilone) Sortie le 19 janvier 2018

Matthis Pascaud, c’est la passion de la musique, comme une belle maladie dont on ne voudrait surtout pas guérir. Originaire d’Angoulême, la cité de la bande dessinée, il est très jeune entré en musique comme on entre en religion, intimement convaincu que ce chemin était le sien. Il y eut bien entendu quantité de marches à gravir et de passages à respecter, mais rien d’impossible ni de contraignant pour ce musicien toujours mû par le plaisir et la découverte.

Matthis Pascaud, c’est la passion de la musique, comme une belle maladie dont on ne voudrait surtout pas guérir. Originaire d’Angoulême, la cité de la bande dessinée, il est très jeune entré en musique comme on entre en religion, intimement convaincu que ce chemin était le sien. Il y eut bien entendu quantité de marches à gravir et de passages à respecter, mais rien d’impossible ni de contraignant pour ce musicien toujours mû par le plaisir et la découverte. De son apprentissage des percussions au Conservatoire d’Angoulême ce premier CD garde les trace, au travers des figures rythmiques variées que la musique de Matthis exhale. C’est cependant au Conservatoire de Bordeaux, où il a croisé la route de passionnants éducateurs (Berecochea, Christophe Maroye) puis lors de ses années au CMDL de Didier Lockwood et la classe de Pierre Perchaud (autre brillant guitariste charentais), qu’il a acquis cette aisance et cette assurance dans le jeu de guitare. Enfin, Alain Debiossat, le saxophoniste du groupe Sixun qui a marqué les années 90, a été pour Matthis l’exemple et la référence qui lui ont donné l’envie d’embrasser une carrière musicale. C’est aussi à ses côtés qu’il a fait ses premières belles scènes (festival « Jazz sous les pommiers »). Le projet Square One est né il y a deux ans, de l’envie de Matthis de maîtriser son avenir, de regarder droit devant lui et d’avancer, épaulé dans cette démarche par trois musiciens, déjà ses partenaires de concerts dans différents groupes. Son ami de longue date, Benoît Lugué, est un des piliers de cette aventure musicale. Son jeu de basse rageur, poussant le groove jusqu’au paroxysme, assure les fondations sur lesquelles peuvent s’imaginer toutes les possibles mélodies. Le talent de Karl Jannuska, le batteur du groupe, explose une nouvelle fois sur cet opus. Ses schémas rythmiques, dont il a seul le secret, apportent aux compositions de Matthis sérénité et raffinement dans leur développement. Christophe Panzani, quant à lui, nous gratifie de couleurs incandescentes, de sons torturés jusqu’à la rupture, d’improvisations qui nous enlacent et nous emportent sur des terres inconnues. De ses quêtes musicales, Matthis nous redonne la quintessence, fruit de sa culture métissée de rock’n roll et de jazz. Miles Davis et son obsessionnel « In A Silent Way », la fausse nonchalance de Radiohead, les riffs rageurs de Page et Hendrix font partie de sa nourriture musicale. C’est l’Art graphique qui lui souffle « «Tate », « Special Roger » et « Etude ». C’est la ville en mouvement et la touffeur de l’été qui lui amènent « Shake » et « Canicule ». C’est aussi l’intime qui transparaît dans « Rebirth » et « Today is already tomorrow », composés dans des instants de doute et d’incertitude. Dans tous ces morceaux, Matthis fait entendre un jeu de guitare affirmé, volontaire et déterminé, et son écriture aboutie et très personnelle font de lui une des valeurs sûres de la scène musicale française. On peut classer cet opus dans la catégorie du Rock progressif, avec une approche du son très électrique, et une place importante donnée à l’improvisation tout en maintenant à distance les clichés du jazz. Les thèmes sont posés puis développés avec une étonnante maîtrise par un groupe dont le son est reconnaissable entre tous. Square One est indéniablement une identité à part entière dont la musique puissante va nous accompagner durablement.

Musiciens Matthis Pascaud : Guitare/Compositions Christophe Panzani : Saxophone Ténor Benoît Lugué : Basse Karl Jannuska : Batterie Nous suivre www.matthispascaud.com www.facebook.com/MatthisSquareOne/ www.youtube.com/MLP Avec son projet Square One, le jeune guitariste de 27 ans nous livre un premier disque entre Jazz moderne et Rock progressif. Pour cela, il s’est entouré d’une équipe de choc avec Karl Jannuska à la batterie, Christophe Panzani au saxophone et Benoît Lugué à la basse.