THE MOORINGS «Unbowed» (Mast Prod) Sortie d’un nouvel album

 

      C’est la première fois que ce groupe alsacien de celtic/punk essaie d’amplifier son auditoire en France. Il est bien connu du cercle d’initiés mais aussi de nombreux promoteurs qui savent que le public trouvera son compte dans les prestations scéniques du groupe.
Toutefois, The Mooring sera toujours bien présent dans d’autres pays d’Europe notamment en Allemagne ou le groupe est actuellement en tournée et ou cet album reçoit un accueil fantastique.

The Moorings forment un quintet ultra énergique, réputé pour exécuter avec brio un folk celtic mélangé à du rock énergique.

Depuis 2011, le groupe est fidèle aux thèmes du répertoire populaire anglo-saxon et a été choisi à plusieurs reprises pour partager l’affiche avec les plus respectés du genre, tels que The Dubliners (La Cigale), The Pogues (à l’Olympia) ou même Dropkick Murphys (Rock im Ring Festival).

Leur attirance pour la musique traditionnelle irlandaise et le punk se révèle à travers ”Pints & Glory”, premier EP du groupe sorti le 17 octobre 2011. Un mini album live “La Cigale Unplugged” voit le jour en 2013. Le EP “Nicky’s Detox”, publié en 2014, fait la part belle à des titres en français. Leur nouvel album «Unbowed», réalisé au printemps 2017, affirme un style propre à la formation, et séduit autant par la qualité de sa production que par la finesse d’écriture des 12 titres qui le composent. Des chansons originales majoritairement en anglais mêlent des ambiances punk marquées rappelant The Sex Pistols (Another Drinking Wound, Ice Cold Jar Of Whiskey…), à des ballades à l’esprit traditionnel (Posy of Lily, The Mariner I Used To Be), et des morceaux au discours engagé (Captain Watson’s Gang, Mutins).

The Moorings étoffent également leur répertoire en français avec deux compositions et «Amsterdam», un classique de Jacques Brel.

The Moorings écument les scènes, partout en Europe, et sont notamment programmés au Montreux Jazz Festival en 2016.

«Depuis ce festival l’été dernier où nous avons joué pour la première fois avec The Moorings, je suis devenu un grand fan. Ils sont un mélange entre The Pogues, The Dubliners et eux-mêmes. En d’autres termes ils sont uniques, ils ont leur propre son tout en incorporant d’autres influences d’un style «Irish/punk. Je vais vous faire une confidence, mon plus grand souhait serait de produire leur album… Nous avons tous des rêves n’est-ce pas ?»

Eamonn Campbell – The Dubliners