THEÂTRE : BOUQUET FINAL A LA COMEDIE CAUMARTIN A PARTIR DU 19 SEPTEMBRE 2017

UNE MÉTÉORITE GÉANTE

FONCE SUR LA TERRE !

Prenez une situation forte – la fin du monde imminente causée par un astéroïde – , un lieu clos – un chalet perdu en pleine montagne -une bande d’amis tous plus ou moins décalés qui décident de s’offrir une ultime fête, et vous avez le cocktail explosif d’une comédie haute en couleurs.

COMEDIE CAUMARTIN

Représentation au profit de l’association LAURETTE FUGAIN

JEUDI 12 OCTOBRE 2017

C’est en hommage à Laurette qui nous a quittés dans les terribles souffrances d’une leucémie aiguë, que l’association Laurette Fugain est née en septembre 2002.  Laurette avait imaginé un combat jeune, tourné vers vie, pour faire prendre conscience à tous, et notamment aux jeunes, que donner (son sang, son plasma, ses plaquettes, sa moelle osseuse) peut sauver des vies ; pour faire de ce geste un acte citoyen et naturel. Devant le formidable élan qui s’est manifesté autour de l’association (grand public, média, médecins…), la mission s’est progressivement ouverte au soutien à la recherche médicale ainsi qu’à l’aide aux malades et aux familles, afin de mener une action globale sur le thème de la leucémie et des maladies hématologiques.

WWW.LAURETTEFUGAIN.ORG

LES COMEDIENS

MARIE FUGAIN

Sonia

Fille de Michel et Stéphanie Fugain, elle voit le jour en plein Big Bazar. Dès Son plus jeune âge elle sillonne les routes de France, Suisse, Belgique, Québec et autres pays francophones et francophiles à l’arrière des roulottes de la célèbre troupe. Ses parents ne furent donc pas surpris quand elle leur annonça, à l’âge de 6 ans, qu’elle voulait « jouer la comédie ». Marie se partagerait donc entre les bancs d’école et les plateaux de tournage.

Du cinéma, à la série télé en passant par le théâtre, l’animation de talk show et l’écriture de roman, Marie a touché à tout, n’ayant de cesse de découvrir de nouveaux univers, et d’aller à la rencontre des gens du public.

Après 5 ans au Canada, elle effectue son retour aux sources et à la scène.

SÉBASTIEN KNAFO

Didier

C‘est à 14 ans que Sébastien commence le théâtre. Très vite, en sortant des cours, il joue ses propres sketches dans differents cafés théatres parisiens. À 20 ans il entre au Conservatoire National Superieur d ‘Art Dramatique ou il se forme avec les professeurs Catherine Hiegel, Andrzej Seweryn, Daniel Mesguich. Au théâtre il travaille avec différents metteurs en scènes comme Jeanne Herry, Vincent Macaigne, Michel Dydim, Tilly. En parallèle il joue dansde nombreaux unitaires pour france 2, France 3, OCS puis devient un des rôles principaux dans les séries Soeur Thérèse.com et Père et Maire sur TF1. Au cinéma il travaille, entre autre, sous la direction de Richard Dumbo, Xavier Gianoli, Jeanne Herry. En 2016, nouvelle experience sur Canal+ comme Chroniqueur quotidien dans l’emission La Nouvelle Edition. Sébastien est un passionné hyper actif. Egalement auteur et réalisateur pour la télévision.

 

XAVIER BERLIOZ 

Victor

Au théâtre, Xavier navigue entre des univers aussi différents que les rôles qu’il interprète. Il joue dans de nombreux spectacles mis en scène par Karelle Prugnaud et écrits par Eugène Durif comme La nuit des feux, Ceci n’est pas un nez, et La confusion de Marie Nimier. Il est dirigé par Beppe Navello dans Dette d’amour, par Michel Didym dans La confession. Il joue également dans À gauche en sortant de l’ascenseur mis en scène par Arthur Jugnot, Tenue de soirée, Balade Express de Jean-Michel Steinfort, Le tour du monde en 80 jours de Sebastien Azzopardi.

Au cinéma, il a travaillé entre autres, avec Fabien Oteniente,  valérieGuingnabodet, Bernard Rapp, Marie-Anne Chazel, Maurice Barthélémy,Alain Corneau, Patrice Leconte, Samuel Benchetrit, Antoine de Caunes…

En 2013 il est dirigé par Olivier Macé dans une comédie de Brigitte Massiot, Nous ne sommes pas du même Monde.

 

EMMANUELLE FERNANDEZ

Marie

Emmanuelle naquit de son vivant il n’y a pas si longtemps que ça et grandit chez les Chtis. Au théâtre elle joua Dario Fo, puis un one-womanshow qu’elle intitula Ma déclaration d’humour avec lequel elle rencontra un certain succès voire même un succès certain puisqu’elle remporta de nombreux prix dans des festivals d’humour et fit les premières parties de Gaspard Proust, Popeck, Michel Leeb, Coup de Vamp et Fabrice Eboué. Ses sketchs furent même diffusés sur Rires et Chansons, c’est dire s’ils étaient drôles !

Elle entra ensuite dans le poste de télé et joua dans Fais pas ci, fais pas ça, Clem avec Victoria Abril, Working girls, Box 27. Elle joue la cuisinière chti dans La petite histoire de France produit par Jamel, tourne aussi dans Peps et Nos chers voisins. Elle prit ensuite quelques centimètres pour arriver sur les écrans de cinéma dans Le nouveau de Rudi Rosenberg, Les derniers parisiens de La Rumeur avec Réda Kateb et Telle mère, telle fille de Noémie Saglio avec Juliette Binoche. Pour la rentrée, Emmanuelle avait l’occasion de tourner une James Bond girl mais elle a préféré travailler avec Olivier Macé.

 

BARTHOLOMEW BOUTELIS

Gilles

Après un premier prix de flûte traversière au CNR de Tours et une maîtrise d’histoire à La Sorbonne Bartholomew Boutellis rentre au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique ou il se forme entre autres avec Philippe Torreton, Gérard Desarthe, Daniel Mesguich… Aujourd’hui il travaille aussi bien pour le cinéma (Le redoutable de Michel Hazanavicius, Des amours, désamour de Dominic Bachy, Eyjafjallajökull avec Dany Boon, Nos 18 ans de Fréderic Berthe…), la télévision (Lebowitz contre Lebowitz, Camping Paradis, Scènes de ménages… ), le théâtre (Le chien, le corbeau, le pouvoir et le renard mis en scène par Sébastien Grall, Le ministre Japonais mis en scène par Stéphane Valensi… ) l’opéra ou encore la radio sur France Culture.

 

MÉLIE ETASSE

Julie

C’est à l’école Claude Mathieu à Paris qu’ Amélie rencontre ses premiers partenaires de planches. Elle sillonne les routes françaises et se plonge tour à tour dans l’univers d’ auteurs aussi divers que Mrozek, Belbel, Pommerat, Bourvil et Boby Lapointe. À Paris, elle joue sous la houlette de Marianne Groves, dans Doris Darling (prix d’interprétation Magne en 2013), ou plus récemment dans la pièce à succès Bonjour Ivresse de Franck Le Hen. Amélie délaisse quelques temps les planches au profit les plateaux de tournage. Ma meuf d’Edouard Pluvieux pour HD1 avec Clémence Bretecher et Camille Cotin, 10 pourcent de Cédric Klapisch, Les textapes d’Alice d’Angela Soupe, La Loove, son propre programme court et depuis maintenant 2 ans Scènes de ménages dans lequel elle campe avec Grégoire Bonnet, le nouveau couple de la série préférée des français.

 

  Auteur : VINCENT AZÉ et RAPHAËL POTTIER 

    Mise en scène :OLIVIER MACÉ 

COMEDIE CAUMARTIN (DIRECTION DENISE PETITDIDIER)

25, rue Caumartin 75009 Paris

À PARTIR DU 19 SEPTEMBRE 2017

Mardi au samedi à 21h00

Samedi à 17h00

RÉSERVATIONS

01 47 42 43 41 – www.comedie-caumartin.com

Tarifs de 20 € à 40 €