« TOUT VA TRES BIEN !  » Le GRAND ORCHESTRE DU SPLENDID -INTERVIEW DE XAVIER THIBAULT

Personnalité iconoclaste de la chanson française, et après 40 ans de carrière et  sept albums et de véritables triomphes sur scène, le Grand Orchestre du Splendid est toujours présent, au grand complet, fidèle au rendez-vous d’un public éclectique et nombreux, plus que jamais prêt comme eux à faire la fête.

1977 au Splendid, rue des Lombards, un dimanche après-midi, Quelques copains musiciens professionnels, qui jusque-là jouent à droite et à gauche, se retrouvent pour s’amuser entre eux en réinterprétant du Ray Ventura et ….du Duke Ellington. Ce qui ne devait être qu’un plaisir partagé entre copains devient un succès immédiat. En un rien de temps, public et médias se ruent pour découvrir ces facétieux musiciens qui font revivre des répertoires éternels que l’on croit, à tort, passés de mode. La première fois, ils sont à peine une dizaine de musiciens mais très vite la formation s’étoffe et au bout d’un mois Le Grand Orchestre du Splendid compte près de dix-huit participants.

Les influences sont: le reggae, le swing des années 30/40, la salsa, le mambo… mais revisité avec un son Grand Orchestre. La base rythmique respecte le style d’origine mais avec l’irruption affirmée et jubilatoire de « gimmicks » musicaux bizarres, décalés et marginaux. Les cuivres prennent de l’importance, les saxophones interviennent, on ajoute ça et là des trompettes bouchées…

Versant humour, on y revendique l’influence du café-théâtre, la parodie, l’insolence, le penchant pour des textes « salés » (et pas uniquement sexuellement) et délirants…La suite LE GRAND ORCHESTRE DU SPLENDID

INTERVIEW DE XAVIER THIBAULT