Nathalie Lermitte Piaf Ombres et lumière Nouveau spectacle Au Théâtre de dix heures Paris

  L’histoire Edith Piaf et Nathalie Lermitte… Peut-on parler d’une rencontre ? D’un coup du destin ? Rien ne prédestinait Nathalie à incarner la grande dame dans de multiples pièces théâtrales à succès (Piaf je t’aime, Piaf une vie en rose et noir), à la raconter et chanter dans l’émission « Chabada » sur France 3 pendant plus d’une année, à côtoyer ses proches,

 Georges Moustaki, Fred Mella, Michel Rivegauche, Francis Lai* (qui lui compose sa chanson hommage) et plus récemment Charles Dumont qui lui demandera de partager avec lui son récital sur la môme…. Rien ! Si ce n’est une chanson, qui tournait en boucle dans sa chambre de petite fille de 4 ans et qui lui remua alors le ventre pour la vie… C’est toujours avec cette émotion bien présente que Nathalie a parcouru le monde pour prêcher comme elle le dit « les bonnes paroles » Celles qui comme Edith Piaf, sont celles de l’authenticité. « Piaf m’a donné ce qu’elle a cherché toute sa vie… l’amour » De l’amour, Nathalie en a donc plein à lui rendre… et à vous… son public ! * Lorsque Nathalie Lermitte demande à Francis Lai qui n’est autre que le compositeur de tous les films de Claude Lelouch de Love story et dernier compositeur d’Edith Piaf, de lui écrire une chanson hommage sur un texte de Frédéric Zeitoun, à son grand bonheur il n’a pas hésité ! La chanson « La voix de ma vie » fut composée en quelques jours… cette chanson est finalement l’ultime chanson pour la môme ! Nous sommes au rez-de-chaussée du 67 bis boulevard Lannes dernière demeure d’Edith Piaf… Deux musiciens et une jeune femme attendent dans le hall de ce lieu mythique où l’esprit de la dame est si présent… Si présent que sa vie semble se jouer devant nous… Se cachant derrière des ombres, pour mieux nous éclairer sur la sienne… Toute la lumière sur sa vie, ses larmes, ses rires, ses chansons, faisant tomber un à un les a prioris…

Elle était Piaf, mais était aussi Edith… Ces deux femmes étaient-elles les mêmes ? Peut-être pas. Mais les deux étaient sans conteste guidées pas l’amour… « Edith Piaf a cette beauté de l’ombre qui s’égrène à la lumière. Chaque fois qu’elle chante, on dirait qu’elle arrache son âme pour la dernière fois. » Jean Cocteau Ombres et lumière sur sa vie, sur son être… LA VOIX DE MA VIE DANS MA RUE L’ETRANGER LES CROIX PADAM MEDLEY : N’Y VA PAS MANUEL, MARIE BEL AGE, SI TU PARTAIS L’ACCORDEONISTE TOI TU L’ENTENDS PAS LES 3 CLOCHES LES MOTS D’AMOUR SANS TOI MON DIEU JE T’AI DANS LA PEAU LA VIE EN ROSE MILORD LA FOULE LES VIEUX NON, JE NE REGRETTE RIEN L’HYMNE A L’AMOUR MON MANEGE A MOI ….

Nathalie Lermitte INTERVIEW

Au Théâtre de dix heures              

36 Boulevard de Clichy, 75018 paris

Les samedis à 15 h et les dimanches à 14h

Du 18 mars au 2 juillet 2017

13-14-21-27-28 Mai

4-10-24-25 Juin

1-2 juillet