Etats-Unis: décès à 90 ans du guitariste et chanteur américain Chuck Berry, l’un des pères fondateurs du rock and roll

     Etats-Unis: décès à 90 ans du guitariste et chanteur américain Chuck Berry, l’un des pères fondateurs du rock and roll

Charles Edward Anderson Berry Sr connu comme le légendaire musicien Chuck Berry »a été trouvé inanimé par les secouristes à son domicile près de Saint Louis dans le Missouri, où il a passé une bonne partie de sa vie. Son décès a été prononcé à 13H26 locales (18H26 GMT).

Les causes du décès n’étaient pas connues samedi soir et la famille a demandé à ce que l’on respecte son intimité pendant le deuil.

Chuck Berry est né le 18 octobre 1926 à Saint Louis (Missouri).

Père fondateur du Rock and roll laisse derrière lui une œuvre immense et une influence immense sur la planète rock  à laquelle il a donné à la fois une âme et une attitude, plus même un style de vie

Il avait appris la guitare  jazz enfant tout en faisant mille et un petits boulots, flirtant parfois avec la délinquance qui lui vaudront 3 années en maison de redressement, il les mettra à profit pour parfaire son jeu de guitare. Coiffeur ou photographe ? Il renonce aux deux pour se lancer dans la musique avec sa six cordes et fonde en 1952 son premier groupe avec Johnny Johnson (piano) et Eddy Harding. Ecumant les clubs de St Louis, il se forge très vite une solide réputation de performer. Il touche un  peu à tous les genres, jazz, country… Dans la foulée il fonde le Chuck Berry Combo  pour y jouer une musique plus personnelle.

Un voyage à Chicago, ville du blues, où il rencontre le grand Muddy Waters qui sera pour lui sa grande chance et il enregistre sous le label Chess Maybellene, sur des bases country sur les quelles il plaque  une guitare électrique complètement blues, c’est carton plein !  La voie royale est tracée.

Viendront Roll Over Beethoven en 1956, school days, Rock and Roll music en 1957, Sweet little sixteen, Carol et Johnny B  Good  en 1958, little Queenie EN 1959…

C’est un Panthéon du Rock qu’il édifie sur les cordes de sa Gibson, avec des sujets simples qui parlent à une jeunesse assoiffé de musique et de révolte.

Quelques films où il crève l’écran et voilà le petit gars du Missouri en passe de devenir une Légende.

Dans les années 60, il est condamné pour une sombre histoire de mœurs et purge une pêine de deux années dans un pénitencier de l’Indiana ; A sa sortie, l’Amérique a changé et se tourne vers de nouvelles Gloires.

Mais en Europe, avec Memphis Tennessee est dans tous les hit-parades, les Animals, les Rolling Stones et Keith Richards vouent un véritable culte à Chuck BERRY. Ses standards commencent à être repris par des groupes européens comme les Beatles ou les Rolling Stones

Chuck Berry ne renoue avec le succès qu’au début des années 70, avec « My Ding A Ling » (1972), qui le replace au sommet des hits parades. Il multiplie alors les tournées, monnayant très cher ses apparitions.

Le jour de son 90e anniversaire il avait créé la surprise en annonçant la sortie d’un nouvel album, son premier depuis près de 40 ans.

Sobrement intitulé « Chuck », l’album a été enregistré dans des studios près de Saint-Louis et devait sortir dans le courant de cette année.

De Chuck Berry on se souviendra de ses excès, Génial, radin –il faisait travailler ses musiciens pour une poignée de dollars ou négociait ses rappels à prix d’or- et son amour du billet vert l’amènera encore une fois à la case prison  pour fraude fiscale qu’il devra éponger à force de concerts, il écrit dans sa biographie en avoir fait plus de 300 pour régler le fisc américain Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’il a fait basculer la country et le blues  dans le rock and Roll et que les enfants du Rock ont tous en eux quelque chose de Chuck Berry.

A lire : 

Chuck Berry

ISBN : 0517566664
Éditeur : HARMONY BOOKS